actualite | jeudi 28 avril 2016

Adam Fuss, l’alchimiste


À son arrivée à New York en 1982, le photographe anglais Adam Fuss (né en 1961) expérimente de façon autodidacte, sans avoir recours à un appareil photo.

Les photogrammes lui permettront de « faire », et non de « prendre », ses images.

Plus proches des toutes premières photographies d’Henry Fox Talbot que des rayogrammes de Man Ray, il s’attache aux éléments naturels, à leur forme et à leur force.

Il capture ainsi, sur un support photosensible, les ondes de gouttes de pluie, les silhouettes de deux lapins viscéralement unis pour l’éternité, ou l’ombre grenouillesque d’un bébé sur une surface aquatique.

« C’est généralement toute mon expérience au sein de la nature et ce que j’ai vécu dans mon enfance que je re-conceptualise dans mon studio », explique-t-il.
 
D’autres mises en scène prennent des allures fantomatiques telles ces robes dans lesquelles Adam Fuss glisse des serpents.

Leurs physionomies sinueuses semblent alors flotter comme des ectoplasmes, animant de leur énergie le vêtement sans vie.

Cette image d’une robe sans corps, ni tête, peuplée de serpents, évoque pour l’artiste le mythe de la Méduse.

Elle est aussi représentative de sa fascination pour ces reptiles dont il possède un grand nombre de spécimens dans son studio new-yorkais.

« Quand j’ai commencé à faire des photos de serpents se déplaçant dans l’eau, c’était dans une vision très positive. Ils voulaient s’échapper et être libres.
Ils véhiculent pourtant une image négative. Je m’intéresse à ce paradoxe et à la compréhension de cette perception péjorative. » 

Parmi les procédés techniques anciens, Adam Fuss se passionne également pour les daguerréotypes, persistant à être étonné par leur procédé de réalisation.

Crédits photos : Adam Fuss 

Adam Fuss

les autres actualité
adelaide maisonabe
+
mercredi 15 novembre 2017 actualité Adélaïde Maisonabe vous convie à son vernissage

Adélaïde Maisonabe vous convie à son vernissage

oystein aspelund
+
mercredi 08 novembre 2017 actualité Getting Lost par Oystein Aspelund

Getting Lost par Oystein Aspelund

kurtiss lloyd
+
mardi 31 octobre 2017 actualité Kurtiss Lloyd photographie le Bolchoï !

Kurtiss Lloyd photographie le Bolchoï !

eric randall morris
+
mercredi 25 octobre 2017 actualité Eric Randall Morris et ses bâtiments étranges

Eric Randall Morris et ses bâtiments étranges




Vos informations ont été reçues.

Votre demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Vos informations sont en train d'être envoyées.

Merci de patienter.