actualite | lundi 06 juin 2016

La révélation du marché du jeu mobile


Depuis plus d’une dizaine d’années, l’industrie du jeu vidéo a largement dépassé celle du cinéma en terme de chiffre d’affaires. Mais en son sein se livre une guerre des plateformes invisible.

C’est notamment l’essor massif des terminaux dits « mobiles », regroupant toutes les familles de téléphones et de tablettes qui ont rendu possible cette évolution.

La miniaturisation des composants et la baisse de la consommation énergétique de microprocesseurs toujours plus puissants permettent aujourd’hui à ce type de périphériques de rivaliser sans problème avec les ordinateurs ou les consoles pour jouer confortablement à des jeux. 

Que ce soit sur Android ou sur iOS, le catalogue de titres disponibles ne cesse de croitre depuis plusieurs années, 

que ce soit avec des jeux originaux, des portages ou des réadaptations de vieilles licences.

Pour confirmer cette tendance, la société Newzoo vient de publier une étude sur le marché des jeux vidéos pour l’année 2016. Elle met en lumière quelques chiffres qui offrent un état des lieux de l’industrie. 

En plus de souligner une augmentation globale des revenus de 8,5 % par rapport à 2015 avec 99.5 milliards de dollars générés, on constate cette année que le jeu vidéo sur mobile représente 37 % de parts de marché, contre 27 % sur PC et 29 % sur consoles.
Une tendance finalement assez logique quand on réalise que presque tout le monde se balade avec un téléphone récent dans la poche…

Lire l'étude de marché de Newzoo

les autres actualités
+

+
lundi 08 janvier 2018 actualité Les nouvelles tendances du jeu vidéo en 2017

Les nouvelles tendances du jeu vidéo en 2017

+
vendredi 05 janvier 2018 actualité La nouvelle interface d'Oculus

La nouvelle interface d'Oculus

+
mercredi 03 janvier 2018 actualité Du nouveau dans la VR !

Du nouveau dans la VR !




Vos informations ont été reçues.

Votre demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Vos informations sont en train d'être envoyées.

Merci de patienter.