etpa photographie
École de Jeu Vidéoà Toulouse

École de Jeu Vidéo
à Toulouse

Découvrir le campus de Toulouse

Conférence de Grégoire Eloy (Photographie)

2022-01-31

Régulièrement dans l'année, nous invitons des professionnels à présenter leur parcours et leur actualité à nos étudiants. Intitulé "Les grands témoins de la photographie", cette série de conférences est l'occasion d'aborder des thèmes divers qui sont autant de sujets créatifs potentiels. Tous ces intervenants sont désireux de partager leur passion avec nos apprentis photographes, et aujourd'hui, il s'agit de Grégoire Eloy et du thème "Vers un nouveau monde à construire".Né en 1971, Grégoire Eloy est photographe documentaire depuis 2003. Pendant 10 ans, il a voyagé dans les pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale pour des projets au long cours sur l’héritage soviétique et les guerres du Sud Caucase, notamment ses séries Les Oubliés du Pipeline (2006) et Ressac (2008-2013). En 2010, il collabore avec la communauté scientifique pour une trilogie sur la science de la matière qui a fait l’objet d’une série de livres monographiques dont A Black Matter (Journal, 2012) et The Fault (RVB Books, 2017). Le dernier volet, sur la glaciologie, est en cours.Depuis 2015, il s’intéresse à notre rapport à l’environnement et au sauvage lors de résidences immersives en milieu naturel : Résidences du Guernsey Photography Festival (2016-2017), du Tbilisi Photo Festival (2018-2020), du Champ des Impossibles (2020-2022) et du festival l’Homme et la Mer du Guilvinec (2021). Grégoire Eloy est lauréat de la Bourse du Talent Reportage en 2004. Il est membre du collectif Tendance Floue depuis 2016. En 2021, Grégoire Eloy est lauréat de Prix Niépce, une candidature parrainée par Philippe Guionie. En 2021, Grégoire Eloy est lauréat de la Résidence 1+2 à Toulouse (programme de résidences photographiques dont l'ETPA est un partenaire historique). Au croisement des sciences de la matière et de la glaciologie, il participe de cette hybridation des champs de la connaissance. Le public a pu découvrir son travail fin 2021, aux côtés de Myriem Karim, Laure Winants et Margaux Chataux. (Crédits photo portrait : Arnaud Montfort) 

etpa

[CONFÉRENCE] Alexis VETTORETTI (Photographie)

2021-12-17

Début décembre, nos étudiants ont eu la chance de voir Alexis Vettoretti donner une conférence dans nos locaux. Cet ancien étudiant ETPA a fait du chemin depuis l'obtention de son diplôme en 2013. Principalement tourné vers la photographie documentaire, il a notamment remporté la mention "Coup de cœur" pour la Bourse du Talent Reportage (2015), ainsi que pour le Prix Inframe/PhotoDoc (2018). Récemment, il a même gagné le Prix Roger Le Pic 2021, pour son travail intitulé L'hôtel de la dernière chance."Depuis un demi-siècle, ce lieu accueille des hommes, un loyer moyen de 500€ par mois pour quelques m2. Ils s'appellent Joël, Rolland, Pascal et vivent dans une chambre, sans cuisine, toilettes et douche à l'extérieur. Ils font partie de la "zone grise". Une zone de notre société boueuse, où quand on y met le pied, il est difficile d'en sortir. Elle s'accroche aux godasses et laisse des traces."Quelles sont les clés pour devenir photographe ?C'est avec un plaisir non dissimulé qu'Alexis est revenu nous voir pour partager son expérience avec nos praticiens photographes (les 3 années confondues). Il est rapidement revenu sur son expérience à l'ETPA : "C'est une école familiale dans laquelle je me sentais bien lorsque j'y faisais mes études. Nous y étions bien suivis et encadrés. C'est une école qui allie la technique à la réflexion." (Alexis Vettoretti)Alexis a d'abord résumé son parcours depuis sa sortie de l'ETPA, ainsi que de la série de photos qui lui a fait gagner son dernier prix. Mais surtout, il a tenu à préparer nos étudiants à ce qui les attendaient pour faire de la photographie leur métier. Il a notamment mis l'accent sur l'importance de ne pas rester figer sur un domaine et d'être ouvert à tout. Un retour d'expérience enrichissant pour tout le monde, y compris lui-même :"J'ai eu de très bons échanges avec les étudiants et ils ont été très agréables." (Alexis Vettoretti)Site d'Alexis Vittoretti(Crédit Photo portrait : Benjamin Géminel) 

etpa

Passage sur BFM Business - Les studios recrutent dans les écoles (Jeu Vidéo)

2021-11-17

Montpellier, terre du jeu vidéoNotre directeur Laurent Michaud, responsable du développement de nos écoles, est intervenu sur le plateau de BFM Business. Il était là pour parler de l'ETPA bien sûr, mais plus généralement du secteur du jeu vidéo et de son marché de l'emploi. Deux représentants de cette industrie étaient également présents. Anaïs Simonnet, présidente et co-fondatrice de Fireplace Games, et Guillaume Carmona, studio director chez Ubisoft Montpellier.Ce qu'il en ressort, c'est que Montpellier est l'une des villes les plus actives dans le développement de jeux vidéo et surtout, que les studios recrutent beaucoup dans les écoles spécialisées. Notamment parce que les étudiants sont formés aux réalités du secteur.Voir la vidéo 

etpa

visuel-ubisoft-1200x1200.jpg

Une expo Ubisoft dans notre campus de Montpellier (Jeu Vidéo)

Ubisoft Montpellier se raconte au Campus CréatifPour inaugurer son cycle d’expositions dédiées aux univers de la création digitale, le Campus Créatif accueille le studio Ubisoft Montpellier. Le célèbre studio, à l’origine de hits comme Rayman ou Beyond Good and Evil, revient sur ses 27 ans d’histoire à Montpellier.Rayman, Les Lapins Crétins, Beyond Good and Evil… Depuis 27 ans, Ubisoft Montpellier a marqué l’histoire des jeux vidéo avec ses productions saluées par le public et la critique. Pionnier des industries créatives à Montpellier, le studio n’a eu de cesse de grandir, comptant désormais plus de 400 salariés dans son bâtiment ultramoderne, à Castelnau-le-Lez.Pourtant, leur créativité, leur savoir-faire et leur talent n’avaient jamais fait l’objet d’une exposition rétrospective. ESMA et ETPA ont décidé de corriger cela. Du 5 février au 7 mai, les deux écoles ESMA et ETPA invitent Ubisoft Montpellier à se raconter au sein du Campus Créatif.L’expositionL’exposition Ubisoft, Une Odyssée montpelliéraine, a été confiée au commissaire Jean Zeid, journaliste et historien de l’univers vidéoludique. En lien avec les équipes du studio, des écoles et les scénographes d’Arscènes, il a conçu un parcours didactique et pédagogique, résumant le meilleur d’Ubisoft : créativité, innovation technologique et amour de la nature.L’exposition est construite autour de deux grands axes. D’un côté, une Timeline, frise chronologique de 15 mètres, souligne les grandes étapes de développement du studio. De nombreux écrans offrent des témoignages exclusifs des acteurs qui ont contribué à la renommée du studio. Pour rendre l’expérience ludique et familiale, 7 jeux emblématiques du studio font l’objet d’installations originales. Du tout premier Rayman au futur Beyond Good and Evil 2, l’histoire du studio prend vie, et offre à découvrir les secrets de jeux tels que King Kong, Les Lapins Crétins, From Dust et Soldats Inconnus.On y retrouvera 150 œuvres, dont 60 originales, notamment des artworks, les premiers croquis de personnages ou décors des jeux. Mais aussi des statues géantes de personnages, jaquettes de jeu. Il sera même possible de retrouver le plaisir de ces grands titres, avec un corner de Jeux installé à la Halle Tropisme. Dont des jeux ETPA (école de jeu vidéo du réseau).Une chance pour les étudiants ETPALes étudiants de notre campus montpelliérain vont être à quelques pas de l’exposition au quotidien. Rien de mieux pour booster leur créativité.Pour le Campus Créatif, ce projet est l’occasion de s’ouvrir au grand public, avec un premier rendez-vous d’envergure internationale. Ce n’est que le début d’un grand cycle d’expositions, qui se poursuivra pendant plusieurs années, avec d’autres grands noms de la créativité digitale. Les surprises ne font que commencer !

Epta - nous rencontrer
bastien-grivet-conf.jpg

[CONFÉRENCE] Jessica Rossier et Bastien Grivet (Jeu Vidéo)

Si vous vous intéressez un minimum au monde de l'illustration et de l'animation, vous devez surement connaître ce couple d'artistes français devenu "famous" grâce à SPIDERMAN : Into the Spider-verse. Un film d'animation au style novateur, qui a à la fois marqué le grand public et lancé une tendance graphique.L'an dernier, nous avions le plaisir de recevoir Bastien Grivet pour une conférence avec nos étudiants EPTA et IPESAA (notre école d'Illustration Concept Art). Armé de son ordi portable et d'un micro chauffé à blanc, il a régalé une salle entière d'étudiants avec ses anecdotes et ses conseils de pro.Il y a quelques semaine, ce concept artist de haut vol est revenu nous voir mais cette fois, il était accompagné de sa complice : Jessica Rossier. Cette dernière n'est pas en reste puisqu'elle est environment artist, et Creative Director, de la société qu'ils ont montée tous les deux : Wardenlight. C'est avec ce studio qu'ils ont travaillé tour à tour sur des jeux tels que Elder Scrolls Online, Shadow of War ou encore Darksiders III. Ce fût un réel plaisir de les écouter nous parler de leur carrière, avec ses aléas et ses réussites. De véritables pépites qui sont autant de conseils pour la futur génération d'artistes qui habitent notre école. Leur conférence s'est terminée sur une démonstration de leur talent (la reproduction d'une pièce, totalement réalisée en matte-painting numérique), et une série de questions posées par nos étudiants. Mais ce qu'il faut retenir de cette conférence, c'est avant tout l'importance de remettre l'aspect humain au centre de la créativité artistique et des collaborations professionnelles, comme nous l'explique Jessica et Bastien :"Le côté humain, et le retour d'expérience client, c'est vraiment le plus important pour nous parce que c'est aujourd'hui ce qui s'enseigne le moins." Enfin, ils ont eu la gentillesse de nous accordons une courte interview que vous pouvez découvrir dans cet article. Merci encore à ce binôme de talent, pour leur temps et leur bonne humeur !  

Epta - nous rencontrer

toulouse-3.jpg



Etpa - Contactez-nous

Contact

Pour toute information, vous pouvez contacter nos équipes par téléphone, mail ou courrier.