festival map

Leica soutient une nouvelle fois le Festival de photo Map !

26/05/2017 - 2 minutes
Actualité

Des valeurs que sont la diversité des regards, la découverte et la promotion de jeunes talents.

Le festival MAP est aussi une rencontre avec des hommes et des femmes passionnés qui placent au coeur de la programmation du festival, un large spectre de la photographie française que Leica défend.

Parrain de l'exposition de Julien Magre

Leica a tissé des liens très étroits avec Julien Magre, dès le début de ce travail pudique, sensible et délicat.

Exposition de Julien Magre « Je n’ai plus peur du noir »  du 1er au 30 juin | Musée Paul Dupuy 

Cartes Blanches Photo / Vidéo

Trois jeunes et futurs diplômés de l’ETPA, Alis Mirebeau, Alexandre Olliere et Alexandre Chamelat poseront un regard libre sur le festival, équipés d’un Leica Q, d’un Leica M Monochrom et d’un Leica SL.

Suivez leurs images sur les réseaux sociaux Leica et partagez vos coups de cœur !

Le Festival MAP vu par… du 1er au 5 juin | Facebook et Instagram Leica Camera France

Alexandre Liebert que nous connaissons déjà à travers ses vidéos humoristiques réalisées sur le festival d’Arles, s'est livré à ce même exercice pour le Festival MAP filmé au Leica SL.

Alexandre Liebert au Festival MAP du 1er au 30 juin | Facebook et Vimeo | Alexandre Liebert

Workshop « Humaniser sa photographie » avec Laurent Moynat au Studio Lucette de Toulouse

Obtenir la « bonne » photo, celle qui met l'humain à la « bonne » place, celle qui révèle tant la personnalité du sujet que l'intention du photographe, tel est l'objectif de ce workshop exclusif proposé par Leica et Laurent Moynat, professeur de Prise de Vue à l'ETPA, dans le cadre du Festival MAP 2017.

Inscriptions sur le site Leica Camera France, workshop du 2 au 4 juin | Studio Lucette, Toulouse

Leica au cœur des Musées Paul Dupuy et George Labit

L'équipe Leica France sera ravie de partager sa passion de l’image et d’échanger avec vous, autour des gammes les plus récentes d’appareils photo et optiques, dont le tout nouveau Leica M10.

Inauguration le jeudi 1er juin de 18h30 à 20h30 | Musée Paul Dupuy
Samedi 3 juin de 12h à 19h | Musée Paul Dupuy
Dimanche 3 juin de 10 h à 14 h | Musée George Labit
5927f1ed42033.jpg
5927f15f37eae.jpg
5927f15f1ce45.jpg
5927f15f00565.jpg
Sur la même thématique
marianne-thazet-la-baigneuse-residence-factory-2022-1

[EXPO] Exposition de Marianne Thazet avec "Eaux vives" aux journées portes ouvertes

27 janvier 2023

Venez découvrir l'exposition "Eaux vives" de Marianne Thazet à l'ETPA lors des journées portes ouvertes à partir du 27 janvier jusqu'au 11 mars 2023.La série “Eaux vives” de Marianne Thazet est lauréate du programme annuel de la Résidence 1+2 Factory réservé aux anciens étudiants de l’ETPA issus des 10 dernières promotions, en partenariat avec la Résidence 1+2, Nature En Occitanie et le Conseil départemental de la Haute-Garonne.Marianne Thazet, est une ancienne étudiante, diplômée et récompensée en 2019 avec la Mention Spéciale du Jury lors du Grand Prix de l'ETPA.L'artiste est une photographe de l'intime. C'est dans le courant de la photo documentaire qu'elle questionne l'attention sur l'environnement par un regard décalé bien à elle."Eaux vives"Cette série porte sur l’ambivalence de la “collaboration” entre la Nature et l’Homme, où il est aussi bien protecteur que destructeur. La confluence Garonne-Ariège est un lieu de tumulte où se croisent, s'entremêlent, et se débattent deux éléments titanesques qui finalement se fondent l'un dans l'autre et reprennent leur douce coulée. Une allégorie certaine de la cohabitation entre la Nature et l'Homme se dessine sur ces lieux.La Réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège est remarquable tant par sa biodiversité que par sa proximité périurbaine avec l’agglomération toulousaine. Cette situation rare et fragile induit des relations complexes et contrastées.Plus je sillonne ce territoire, plus je constate l'imbrication inextricable de ces deux éléments que je cherche à démêler : l’Homme à l'origine de la destruction et l’Homme qui veille à réparer, soigner et éduquer. Tout ici est un équilibre sensible entre ce qui meurt et ce qui renaît. Je parcours ces lieux en constatant les impacts qui leurs sont assénés et les précautions que l’Homme s’efforce de mettre en place pour compenser. J'observe cette histoire d'amour-haine qui tente d'avoir une fin heureuse.© Marianne Thazet, La baigneuse, Résidence 1+2 Factory, 2022.

Etpa - Actualités