close

CE SITE UTILISE DES COOKIES ET VOUS DONNE LE CONTRÔLE SUR CE QUE VOUS SOUHAITEZ ACTIVER

Tout accepter
Parametrer

Personnalisation des cookies

arrow-down
Enregistrer
Revenir aux actualités

actualité . 29 mars 2016
arrow-down-dark

Le jeu vidéo est un média qui a su prendre de plus en plus de place dans nos vies ces dernières décennies.

De la Magnavox, en passant par la Megadrive, la Playstation, ou encore le PC, il a su nous captiver et occuper une place à part entière dans notre quotidien, allant même jusqu’à conquérir le monde de la téléphonie.

Dès lors, travailler dans le monde du jeu vidéo est devenu le rêve de beaucoup, et parmi les dizaines de métiers possibles dans ce secteur, il en est un qui dégage une aura particulière : le programmeur de jeux vidéo (également appelé développeur).

Le programmeur est la personne chargée de donner vie au jeu vidéo.
Il intervient une fois que les designers et graphistes ont finalisé la partie visuelle et l’univers du jeu.
Sur son poste de travail, les idées prennent forme et deviennent animées pour le plus grand plaisir des gamers.

Son outil principal reste le langage de programmation, qui sera différent selon la plate-forme à laquelle le jeu vidéo est destiné. 

Ainsi, outre la maîtrise du langage de base, à savoir le C++, ses connaissances en Java, C# ou encore Objective C, lui apporteront un plus, surtout sur des projets de jeux vidéos mobiles ou web.

Pour être programmeur de jeux vidéo, l'une des qualités requises est l'esprit d'équipe.

A l'écoute des graphiste et autres développeurs intervenant sur le même projet, il échange constamment avec l’ensemble de ses collègues afin d'assurer la cohérence du rendu final.

Au fait des dernières technologies, il sait aussi faire preuve de rigueur et de créativité.

Autrefois peuplé d’autodidactes, le monde des développeurs de jeux vidéo s’est professionnalisé et le recours à une formation de game designer telle que celle proposée par l’ETPA, est devenu impératif.